Slide toggle

Le Musée Atlantique a été conçu comme un lieu pour la préservation, la conservation et l’éducation à l’environnement marin et à la nature, partie intégrante du système de valeurs humaines.

C’est un message récurrent dans l’oeuvre de Jason deCaires Taylor et un appel à la défense des océans que l’artiste projette dans tous ses travaux.

Le projet du musée est de créer un grand récif artificiel formé d’un ensemble d’installations sculpturales réalisées en béton de pH neutre qui, au fil du temps, servira à augmenter la biomasse marine et à faciliter la reproduction des espèces de l’île.

Localisation

Le musée est situé à quelque 12 mètres de profondeur dans les eaux claires proches de la côte sud de Lanzarote, dans la Baie de Las Coloradas, une enclave choisie essentiellement pour les caractéristiques physiques du sol sous-marin, couvrant une superficie de 2 500 mètres carrés, qui sera accessible aux plongeurs et aux scaphandriers et constituera un foyer d’attention touristique et culturel.

Un musée sous la mer. Des galeries au monde sous-marin

Jason deCaires Taylor crée des mondes sous-marins mystérieux où l’art devient une conséquence des effets de la nature. . Déjà dans la mythologie grecque, l’océan était conçu comme une métaphore des origines de l’humanité, comme l’eau embryonnaire d’où étaient nés des dieux comme Zeus et Aphrodite. La civilisation humaine s’est développée entourée au deux tiers d’une surface relativement inconnue. dans le contexte des arts, ce monde sous-marin est resté jusqu’à nos jours physiquement intact, impossible à expérimenter dans sa vérité naturelle, à la fois fluide et intime. Le dialogue entre l’humanité et la nature, implicite dans son œuvre, évoque un sentiment romantique et apocalyptique qui questionne notre avenir.

About the Author:

show