Slide toggle

Centres d’Art, de Culture et de Tourisme de Lanzarote

Les Centres d’Art, de Culture et de Tourisme du Cabildo de Lanzarote s’intègrent à la nature volcanique de l’île, constituant sa principale référence touristique. C’est une visite incontournable pour découvrir le caractère authentique de Lanzarote. 

César Manrique, un artiste local à la carrière internationale, les a conçus de manière unique en conjuguant à la perfection le binôme Art et Nature avec une philosophie et un modèle d’intervention basés sur la durabilité.

Découvrez les centres d’art, de culture et de tourisme

Visiter Lanzarote est une expérience unique que vous ne pourrez oublier. La vision singulière de l’artiste César Manrique permet de profiter de ces espaces où art et nature cohabitent en parfaite harmonie:

Montañas del Fuego

En plein cœur du parc national de Timanfaya, se trouvent les Montañas del Fuego, un lieu qui offre l’opportunité d’admirer un paysage spectaculaire, de constater de ses propres yeux l’activité volcanique, ainsi que de déguster des plats cuisinés à la chaleur du volcan dans son restaurant El Diablo.

Monumento al Campesino

Au centre géographique de Lanzarote, à une importante croisée des chemins qui permet de rejoindre chaque endroit de l’île, se démarque une des œuvres de César Manrique empreintes d’une dimension symbolique très forte : l’ensemble architectural de la Maison-Musée du Paysan et le monument à la Fertilité.

Cueva de Los Verdes

Le tunnel formé par le Volcan de la Corona est un des plus longs et des plus captivants de la planète. Pas moins de seize « jameos » (cavités) jalonnent sa traversée. Plus de six kilomètres de galeries s’étendent depuis le cratère du volcan jusqu’à s’enfoncer dans la mer sous la forme d’un tronçon sous-marin d’un kilomètre et demi, surnommé le « Tunnel de l’Atlantide ». Visiter la Cueva de los Verdes vous permettra de pénétrer et de découvrir une partie de cet incroyable tunnel.

Jardín de Cactus

Le Jardin de Cactus représente un magnifique exemple d’intervention architecturale intégrée au paysage. César Manrique a réalisé cet audacieux complexe architectural tout en conservant cet inébranlable binôme Art-Nature qui se dégage de toutes ses interventions spatiales. Il se trouve dans la localité de Guatiza, commune de Teguise, au centre d’un environnement agricole connu pour ses vastes plantations de tuneras (variétés de cactées) dédiées à la culture de la cochenille.

Musée Atlantico

Créé par Jason deCaires Taylor, ce nouveau musée des Centres d’Art, de Culture et de Tourisme est le premier musée sous-marin d’Europe et a pour objectif de créer un vaste récif de corail formé par 300 sculptures réalisées avec du ciment de pH neutre qui, au fil du temps, contribuera à augmenter la biomasse marine.

Jameos del Agua

Les Jameos del Agua, de même que la Cueva de los Verdes, se trouvent à l’intérieur d’un tunnel volcanique né des éruptions du volcan de la Corona. Les « jameos » se situent dans le tronçon du tunnel qui se rapproche le plus de la côte. Ils doivent leur nom à la présence d’un lac intérieur à l’origine d’infiltrations d’eau de mer, et qui constitue une formation géologique singulière.

MIAC – Château de San José

Le musée international d’Art contemporain (MIAC) se trouve dans l’ancienne forteresse militaire du château de San José. Le musée fut créé en 1975 dans le but de « promouvoir, réunir et exposer les œuvres les plus représentatives de la création artistique moderne ».

Mirador del Río

Le Mirador del Río représente une des créations architecturales les plus caractéristiques de César Manrique. Il se trouve sur les hauteurs du Risco de Famara, à 474 mètres d’altitude, dans la région la plus septentrionale de l’île. On peut y contempler un des panoramas les plus spectaculaires de Lanzarote: le parc naturel de l’archipel Chinijo et le Risco de Famara.

La Casa Amarilla

La Casa Amarilla: voilà comment les habitants de Lanzarote appellent cet édifice situé au centre d’Arrecife, et qui était le siège du Cabildo de l’île (gouvernement de l’île). Bien déclaré d’intérêt culturel en 2002, il accueille actuellement au rez-de-chaussée des expositions temporaires sur la connaissance et la mémoire ethnographique de Lanzarote.

About the Author:

show